Nous voulons avoir des enfants. En quoi cela va-t-il avoir un impact sur nos besoins en termes de soins de santé ?

Ça y est, on emménage !

Nous voulons avoir des enfants. En quoi cela va-t-il avoir un impact sur nos besoins en termes de soins de santé ?

Félicitations ! Un enfant, c’est le couronnement d’une relation heureuse. En termes de soins de santé, il faut en effet vous préparer.

Si vous n’avez pas encore d’assurance hospitalisation, c’est maintenant qu’il faut y penser. Généralement, un accouchement s’accompagne d’un séjour à l’hôpital, dont seulement une partie des coûts sera remboursée via l’assurance maladie légale. Vous opterez peut-être pour une chambre individuelle pour être au calme et recevoir vos visites en tout tranquillité, mais les honoraires peuvent très vite grimper dans ce cas-là.

N’oubliez pas d’affilier votre enfant dès sa naissance, aussi bien pour l’assurance collective que pour la police individuelle d’un des parents. De cette façon, les coûts liés à votre bébé (comme par ex. les soins de néonatalogie) sont couverts par DKV. La demande doit être introduite dans les 60 jours suivant la naissance.

Un bébé, c’est aussi des visites médicales chez le pédiatre et parfois des médicaments. Des frais qui, cumulés, peuvent souvent atteindre de belles sommes. Une assurance frais ambulatoires vous permet de ne pas vous soucier de ces frais et de vous concentrer sur le plus important : la santé de votre enfant.

Notre site web propose une multitude d’informations utiles sur nos assurances. Vous pouvez bien sûr aussi contacter votre intermédiaire d’assurances.