06 mai 2021

Mesurer votre tension, c’est important. On vous explique pourquoi.

Que savons-nous de l’hypertension ?

Nous répondons à toutes vos questions concernant l’hypertension. Nous vous aidons à garder ce problème de santé sous contrôle.

La pression (ou tension) artérielle mesure les forces de pression exercées par les parois des artères pour expulser le sang qu'elles contiennent. L’hypertension artérielle est définie comme ‘une élévation chronique de la pression artérielle au-dessus des valeurs actuellement établies comme optimales ou normales’. Le 17 mai est la Journée mondiale de l’hypertension, une journée qui vise à sensibiliser à l’importance d’un contrôle régulier, car l’hypertension produit peu ou pas de symptômes.
 

Une pression artérielle entre 120/80 mm Hg est considérée comme optimale.

 

Les niveaux de pression artérielle se succèdent tout au long de la journée et varient continuellement en réponse à de multiples stimuli et facteurs.  La prise isolée d’un seul chiffre de pression artérielle élevé ne signifie pas qu’une personne est hypertendue. Plusieurs mesures doivent être effectuées de manière régulière et établies selon les directives médicales.

 

Chaque fois qu’on prend notre tension, on nous donne deux chiffres : le premier est la tension systolique (« le maximum ») et le second est la tension diastolique (« le minimum »). La pression artérielle systolique et la pression artérielle diastolique ne sont pas deux types différents de pression artérielle, mais deux aspects d’un même processus.

Quelles en sont les conséquences ?

L’élévation persistante des chiffres de pression artérielle produit une altération progressive des vaisseaux sanguins :

  • cela endommage la paroi des vaisseaux ;
  • cela enclenche un processus d’artériosclérose ;
  • les vaisseaux rétrécissent ;
  • le cœur doit pomper le sang avec plus de force pour irriguer correctement les tissus. L’effort excessif auquel le cœur est soumis entraîne à moyen terme une augmentation de la masse musculaire de cet organe pour faire face au surmenage et un épaississement des artères coronaires, ce qui entrave la circulation sanguine et favorise la survenue d’un événement cardiovasculaire tel qu’une crise cardiaque.

En conséquence de tous ces changements, l’apport sanguin aux tissus est réduit et les vaisseaux sanguins sont endommagés. L’hypertension artérielle prolongée affecte certains organes tels que le cerveau, le cœur, les reins et les yeux, c’est pourquoi il est important de la contrôler et de la traiter si nécessaire.

Prévention

Bien que, dans de nombreux cas, l’apparition d’une pression artérielle élevée au cours de la vie ne puisse être évitée, il existe un certain nombre d’habitudes susceptibles de la prévenir. Cela passe en général par une modification du mode de vie.

Ces mesures générales sont basées sur la modification et l’élimination de certains facteurs néfastes :

  • Arrêter de fumer.
  • Réduire le surpoids.
  • Modérer ou supprimer la consommation d’alcool.
  • Réduire la consommation de sel. Pour ce faire, il faut réduire la quantité de sel utilisée dans la préparation des repas, éviter les aliments salés (charcuterie, jambon, saucisses en général, pain et biscuits salés, frites, conserves, plats cuisinés), et retirer la salière de la table.
  • Adopter un régime alimentaire pauvre en graisses animales.
  • Augmenter la consommation de fruits, de légumes, de légumineuses et de poisson.
  • Faire de l’exercice physique modéré tous les jours : monter les escaliers au lieu de prendre l’ascenseur, marcher jusqu’au prochain arrêt de métro ou de bus et descendre un arrêt plus tôt, marcher avec un groupe d’amis, faire du vélo, de la natation, etc.
  • Gestion du stress et mesures pour apprendre à gérer le stress, comme la pratique du yoga et des techniques de relaxation.

Quant à la consommation de café ou de thé, une consommation modérée (1 à 2 tasses par jour) ne modifie généralement pas les chiffres de la pression artérielle. Cependant, il est possible que votre tension artérielle soit plus élevée lorsque vous consommez ces boissons, auquel cas il vaut mieux opter pour des boissons décaféinées ou sans théine.

Traitement pharmacologique

Il doit être prescrit par votre médecin en fonction des chiffres de base de votre tension artérielle et de votre réaction aux changements de mode de vie. Si ces changements ne permettent pas de contrôler la pression artérielle au bout de 3 à 6 mois, la maladie doit être traitée par des médicaments. Un certain nombre de médicaments antihypertenseurs efficaces et bien tolérés sont aujourd’hui disponibles. Le choix du traitement antihypertenseur doit tenir compte des caractéristiques du patient : maladies associées, caractéristiques physiques et habitudes de vie, par exemple. Certains patients doivent prendre plusieurs médicaments pour obtenir un contrôle adéquat de leur tension artérielle.