25 aoû 2021

Le centre de revalidation après l'hospitalisation, qui couvre ?

Après une hospitalisation, vous pourriez être amené à passer quelques jours dans un centre de revalidation. La question est de savoir comment ces frais seront couverts.

Les centres de revalidation offrent soins et séjour aux personnes qui, sortant de l'hôpital, ne sont pas encore assez autonomes pour rentrer chez elles. Dans ces structures, qui ne sont pas des établissements hospitaliers, les frais de séjour sont pris en charge, sous certaines conditions, par votre assurance hospitalisation.   
 

Centre de revalidation : frais de soins et de séjour

Pour ces frais, comme pour votre séjour à l'hôpital, votre assurance hospitalisation intervient en deuxième ligne, après votre mutuelle.

Frais de soins

Dans un centre de revalidation, les prestations médicales (consultations, kinésithérapie, médication, …) sont prises en charge par l'assurance hospitalisation, après intervention de la mutuelle et ce durant la période pré/posthospitalisation prévue dans votre contrat.

La durée de cette couverture pré/posthospitalisation varie entre 30 ou 60 jours avant et jusqu’à 90, 120 ou 180 jours après l’hospitalisation et est expressément mentionnée dans votre contrat. Cette durée ne diffère pas que vous receviez ces soins posthospitalisation chez vous ou dans un centre de revalidation.  

Frais de séjour

Seules les factures de séjour émises par les centres de revalidation reconnus par DKV sont prises en charge par votre assurance hospitalisation. Vous y serez donc couverts pour toute la durée de votre séjour pour autant qu’elle ne dépasse pas la période pré/post.

Dans les autres centres, non reconnus par DKV, votre séjour ne sera donc pas couvert par votre assurance hospitalisation.

Mais quels sont ces centres reconnus ? Les voici [1]

  • SILVA medical - Campus Scheutbos (Bruxelles)
  • CH Valisana - Site Valida (Bruxelles)
  • CH Valisana -Site Sanatia (Bruxelles)
  • Verpleeginrichtingen De Dennen (Malle)
  • Zorgcentrum Lemberge (Merelbeke)
  • Noorderhart - Revalidatie & MS (Pelt)
  • RevArte (Edegem)
  • Koninklijk Instituut Inkendaal (Sint-Pieters-Leeuw)
  • Koningin Elisabeth Instituut (Koksijde)
  • BZIO - revalidatiecentrum IMBO (Oostende)
  • Nationaal MS centrum (Steenokkerzeel)
  • ISoSL - Hôpital du Valdor (Liège)
  • ISoSL - Hôpital Peri (Liège)
  • SILVA medical - Site du Bois de la Pierre (Wavre)
  • SILVA medical - Site de la Fôret de Soignes (La Hulpe)
  • MRS Saint-Joseph (Moresnet)
  • CHN William Lennox (Ottignies-Louvain-la-Neuve)
     

Centres de revalidation : un panel de choix  

Un séjour dans un centre de revalidation peut être recommandé dans plusieurs situations :

  • après une intervention chirurgicale ;
  • après un accident ou un traumatisme ;
  • en cas de maladie (chronique ou non) associée à des handicaps physiques ou neurologiques ;
  • en cas de douleurs chroniques, de handicap congénital, etc.

Le choix des centres de revalidation est vaste : vous en trouverez dans votre région ou près de l'hôpital dans lequel vous avez séjourné.

En effet, les centres de revalidation sont généralement liés à un hôpital, voire même situés au même endroit. Ils diffèrent également en fonction des pathologies traitées. Enfin, certains centres de revalidation sont plutôt spécialisés dans les soins pour l'adulte, d'autres dans les soins aux enfants ou les deux.

Parmi ces centres, seulement quelques-uns sont reconnus par DKV. Il est donc important de vérifier, avant de faire votre choix, si votre centre de revalidation est reconnu par DKV, car votre assurance hospitalisation ne couvre pas vos frais de séjour dans un centre pas reconnu par DKV.
 

Les centres de revalidation reconnus : un séjour couvert comme à l'hôpital

Votre assurance hospitalisation couvre vos frais de séjour uniquement dans un des centres de revalidation reconnus par DKV. En effet, et uniquement dans ces structures reconnues, votre séjour est considéré comme une admission dans un hôpital.

Centres de revalidation reconnus ou pas, la seule différence entre les deux types de centres concerne les frais de séjour. 

Quant aux frais ambulatoires (frais de soins ou prestations médicales comme consultations, kinésithérapie, médication, …), ils sont couverts de la même façon : soit dans le cadre des soins pré/posthospitalisation de votre assurance hospitalisation soit par votre assurance soins ambulatoires.
 

Revalidation en centre ou à domicile, quelles différences ? 

Ce sera votre médecin qui décidera s'il convient de suivre une revalidation à domicile ou dans un centre de revalidation. Cependant, vous pouvez lui exprimer le souhait d'entrer dans un centre de revalidation, notamment si vous ne vous sentez pas encore assez autonome.

Il se peut aussi que vous deviez d'abord suivre une revalidation dans un centre, puis chez vous. Dans ce cas, la prise en charge des soins de revalidation à domicile, après l'hôpital ou le centre de revalidation, varie : 

  • Vous êtes dans le délai posthospitalisation prévu par votre contrat ? Votre assurance hospitalisation intervient dans vos soins.
  • Vous vous situez au-delà du délai de couverture posthospitalisation de votre contrat ? Seule une assurance frais ambulatoires couvre les frais des soins à domicile.

Vous voyez donc l'intérêt, pour votre sérénité, d'être couvert par une assurance frais ambulatoires en complément à votre assurance hospitalisation. En effet, une revalidation, chez vous ou dans un centre, peut parfois durer de nombreux mois.

D’ailleurs, si vous pensez avoir besoin un jour de recevoir de l'aide au quotidien pendant votre convalescence, souscrivez aussi à une assurance dépendance.
 

Choisissez la meilleure formule assurance hospitalisation, assurance frais ambulatoires pour vous. Notre outil DKV InsureMe ou nos intermédiaires d’assurance vous aident à cerner vos besoins et à identifier la formule faite pour vous.  

 

Il s'agit ici de publicité au sens de l'arrêté royal du 25 avril 2014 imposant certaines obligations en matière d'information lors de la commercialisation de produits financiers auprès des clients de détail.

Pour toutes informations complémentaires concernant les caractéristiques et exclusions principales de ces produits, vos droits et obligations, veuillez consulter les Conditions Générales, les Conditions Tarifaires et les Documents d’Information Produit (IPID) avant de souscrire. Ces documents sont disponibles auprès de votre intermédiaire d’assurances, sur www.dkv.be ou gratuitement auprès de DKV Belgium.

DKV Belgium S.A. | Rue de Loxum 25 | 1000 Bruxelles | www.dkv.be | Tél. : +32(0)2 287 64 11 | R.P.M. 0414858607, entreprise d’assurances de droit belge agréée sous le n°739, sous le contrôle de la Banque Nationale de Belgique, dont le siège est situé à 1000 Bruxelles, Bld de Berlaimont 14, fabricant des produits DKV : soins dentaires, frais ambulatoires, hospitalisation, dépendance et perte de revenus. Ces produits sont soumis au droit belge (branche 2 ‘maladie’ et/ou branche 18 ‘assistance’). Offre via votre intermédiaire d’assurances et/ou via www.dkv.be. Contrat à vie, non résiliable par l’assureur, sauf exceptions prévues par la loi. Pour les plaintes relatives à la gestion ou à la mise en oeuvre de ces produits, veuillez vous adresser au service Quality Control de DKV Belgium S.A. par courrier à l’adresse suivante : rue de Loxum 25, 1000 Bruxelles, par mail à Qualitycontrol@dkv.be ou via le formulaire disponible sur notre site internet www.dkv.be/fr/contact/une-plainte et, en 2ème ressort, à l’Ombudsman des Assurances par courrier à l’adresse suivante : square de Meeûs 35, 1000 Bruxelles, par mail à info@ombudsman.as ou par téléphone au +32 (0) 2 547 58 71. Ce document est un support commercial au sens de l’A.R. du 25 avril 2014 imposant certaines obligations en matière d’information lors de la commercialisation de produits financiers auprès des clients de détail.

 


[1] Liste datant de 2021. Cette liste peut changer.