26 aoû 2021

Comment fonctionne le remboursement de mes frais en pharmacie ?

En Belgique, la couverture de base obligatoire rembourse de nombreux médicaments. Mais parfois, un coup de pouce supplémentaire peut faire la différence : en cas d’hospitalisation, de maladie chronique ou pour des traitements de médecine alternative. Découvrez vos options et vos avantages chez DKV.

Qui assure le remboursement des médicaments ?

Lorsque vous achetez des médicaments en pharmacie, deux entités peuvent vous rembourser :

  • la sécurité sociale, en première instance, par l’intermédiaire de votre mutuelle ou de la Caisse auxiliaire d’assurance maladie-invalidité (CAAMI)  ;
  • votre assurance complémentaire, si vous en avez une, comme celle de DKV.

Vous vous demandez pourquoi prendre une assurance complémentaire alors qu’il y a déjà la sécurité sociale ? Tout simplement pour bénéficier d’une couverture plus large et, à terme, de réductions intéressantes sur vos frais de santé.

Le remboursement par la sécurité sociale

Quels sont les médicaments remboursés ?

En Belgique, l’assurance soins de santé rembourse de nombreux médicaments, entièrement ou en partie. Il peut s’agir de produits commercialisés par une firme pharmaceutique, mais aussi de préparations magistrales directement réalisées par le pharmacien.

Quelles sont les conditions de remboursement ?

Une prescription médicale est toujours nécessaire pour obtenir un remboursement et le médicament doit être délivré par un pharmacien. Pour faire l’objet d’un remboursement par l’assurance maladie obligatoire, le médicament doit aussi figurer sur une des listes des médicaments pour lesquels un remboursement est prévu.

L’information précise se trouve dans la liste des spécialités pharmaceutiques remboursables par la sécurité sociale. Vous pouvez consulter cette liste en ligne sur le fichier de référence de l’INAMI qui est mise à jour tous les mois.

Quel est le montant remboursé ?

Le montant qui vous est remboursé dépend de la catégorie de votre médicament. C’est-à-dire de l’importance médico-thérapeutique et du caractère « nécessaire » de la spécialité pharmaceutique concernée. L’INAMI distingue 7 catégories différentes de remboursement[1].

Le plus simple pour s’y retrouver est d’utiliser le moteur de recherche des spécialités pharmaceutiques remboursables. En fonction de la catégorie du médicament, cet outil vous indique la part du montant qui reste à votre charge après le remboursement par la sécurité sociale, appelé le ticket modérateur.

Par exemple, le montant maximum du ticket modérateur (= le montant qui reste à votre charge après le remboursement de la sécurité sociale) pour la catégorie C (médicaments destinés au traitement symptomatique) est fixé à 15 € pour les bénéficiaires ordinaires non hospitalisés[2].

Comment obtenir un remboursement ?

Le remboursement des médicaments par la sécurité sociale est automatique. Il intervient généralement via le système du tiers-payant. Cela signifie que vous n’avez aucune démarche à faire après le retrait de vos médicaments. Vous ne réglez à la pharmacie que votre quote-part personnelle.

Une assurance complémentaire pour une couverture plus large

Dans certains cas, le recours à une assurance complémentaire peut vous permettre de diminuer le montant de votre ticket modérateur, voire d’obtenir un remboursement pour des frais de médicaments non pris en charge par l'INAMI.

Un remboursement plus important en cas d’hospitalisation

Dans le cadre d’une hospitalisation, par exemple, le besoin de médicaments est souvent accru et la note peut devenir salée. C’est pourquoi les assurances hospitalisation de DKV interviennent plus largement que ce qui est prévu par l’assurance maladie obligatoire.

Avec DKV Hospi Flexi(*) ou DKV Hospi Select(*), par exemple, les produits pharmaceutiques non remboursés par l’assurance maladie légale sont remboursables à concurrence d’un maximum de €10.000 par année d'assurance et les frais excédentaires sont remboursables à 50%.

Toute l’année, pour tous vos traitements

Autre cas : si vous souffrez d’une maladie chronique, là aussi, le besoin de médicaments est souvent accru. Pour couvrir ces frais qui ont cours toute l’année et en dehors du contexte d’une hospitalisation, nos solutions d’assurance frais ambulatoires remboursent jusqu’à 80 % de vos frais de médicaments, qui s’étendent aussi aux médecines alternatives.
 

Chez DKV, votre attestation du pharmacien en un clic et même en direct

Pour obtenir un remboursement de la part de votre assurance complémentaire, vous devez demander à votre pharmacien une attestation BVAC. C’est sur la base de cette attestation que votre assureur peut procéder au remboursement. Chez DKV, on vous simplifie la vie : il vous suffit de passer par le site My DKV ou l’application DKV App pour nous transmettre votre attestation.

Mieux encore : cherchez de préférence les pharmaciens affiliés à AssurPharma. La transmission des informations se fait par voie numérique de pharmacie à assurance. Vous, vous n’avez rien à faire !

 

DKV vous réserve encore bien d’autres avantages. Explorez nos solutions d’assurances et faites votre bilan : avec DKV InsureMe, découvrez maintenant l’assurance qui vous convient le mieux.

 

Il s'agit ici de publicité au sens de l'arrêté royal du 25 avril 2014 imposant certaines obligations en matière d'information lors de la commercialisation de produits financiers auprès des clients de détail.

(*) Ce document d’information a pour unique but de vous donner un aperçu général des principales couvertures et principales exclusions relatives à ces produits. Ce document n’est pas personnalisé en fonction de vos besoins spécifiques et les informations qui y sont reprises ne sont pas exhaustives. Pour toutes informations complémentaires concernant les caractéristiques et exclusions principales de ces produits, vos droits et obligations, veuillez consulter les Conditions Générales, les Conditions Tarifaires et les Documents d’Information Produit (IPID) avant de souscrire. Ces documents sont disponibles auprès de votre intermédiaire d’assurances, sur www.dkv.be ou gratuitement auprès de DKV Belgium. DKV Belgium S.A. | Rue de Loxum 25 | 1000 Bruxelles | www.dkv.be | Tél. : +32(0)2 287 64 11 | R.P.M. 0414858607, entreprise d’assurances de droit belge agréée sous le n°739, sous le contrôle de la Banque Nationale de Belgique, dont le siège est situé à 1000 Bruxelles, Bld de Berlaimont 14, fabricant des produits DKV : soins dentaires, frais ambulatoires, hospitalisation, dépendance et perte de revenus. Ces produits sont soumis au droit belge (branche 2 ‘maladie’ et/ou branche 18 ‘assistance’). Offre via votre intermédiaire d’assurances et/ou via www.dkv.be. Contrat à vie, non résiliable par l’assureur, sauf exceptions prévues par la loi. Pour les plaintes relatives à la gestion ou à la mise en oeuvre de ces produits, veuillez vous adresser au service Quality Control de DKV Belgium S.A. par courrier à l’adresse suivante : rue de Loxum 25, 1000 Bruxelles, par mail à Qualitycontrol@dkv.be ou via le formulaire disponible sur notre site internet www.dkv.be/fr/contact/une-plainte et, en 2ème ressort, à l’Ombudsman des Assurances par courrier à l’adresse suivante : square de Meeûs 35, 1000 Bruxelles, par mail à info@ombudsman.as ou par téléphone au +32 (0) 2 547 58 71. Ce document est un support commercial au sens de l’A.R. du 25 avril 2014 imposant certaines obligations en matière d’information lors de la commercialisation de produits financiers auprès des clients de détail.

 


[1]https://www.inami.fgov.be/fr/themes/cout-remboursement/par-mutualite/medicament-produits-sante/remboursement/specialites/Pages/liste-specialites-pharmaceutiques-remboursables-categories-remboursement.aspx

[2]https://www.inami.be/fr/themes/cout-remboursement/par-mutualite/medicament-produits-sante/remboursement/specialites/Pages/specialite-pharmaceutique-montants-maximum-payer-patient.aspx